(Rubrique rédigée le 30 mars 2015 avec l’aimable participation du Dr vétérinaire C ROY, modifiée le 17/05/15)


 

Photos Aethina tumida pour rubrique sanitaire

  • Coléoptère d’Afrique subsaharienne, aux USA depuis 1988, en Australie depuis octobre 2002, ne peut pas être éradiqué, les ruches infestées ne sont plus viables,
  • Etiologie : coléoptère de 5 à 7 mm de long, 3 à 4 mm de large, antennes en forme de massues. Adulte il peut voler jusqu’à 5 à 10 km, peut vivre 4 à 6 mois, survivre sans nourriture pendant 2 semaines. Très agile, fuit la lumière, peut faire tout son cycle dans des fruits.
  • Reproduction : chaque femelle pond un grand nombre d’œufs en grappe, sur les rayons, près du pollen. Les larves de 1 cm de longueur, avec une rangée d’épines sur le dos, creusent des galeries dans les rayons et se nourrissent de miel, de pollen et de couvain. A maturité, les larves se laissent tomber du plancher de la ruche et s’enfouissent dans le sol à 20/30 cm de profondeur dans un rayon d’au moins 2 m. La métamorphose est de 3 à 4 semaines dans de bonnes conditions et de 100 jours si la température est supérieure à 10°.
  • DEGATS : outre la détérioration du couvain, les larves défèquent sur et dans les cadres et souillent le miel qui fermente,
  • Diagnostic : parasite visible dans le fond de la ruche, dans les déchets, fuyant la lumière,
  • Conduite à tenir : signaler la présence (DDPP, ou vétérinaire mandaté ou TSA de secteur).
  • Présence constatée sur le sol européen, en Italie (Calabre) en septembre 2014,
  • Texte officiel : Note de service de la DGAL du 28 avril 2015
  • Documentation : Notice de l’ANSES, Communiqué commun de la FNOSAD/GDS/ADA.