Face à la pression des producteurs de betterave afin de ré-autoriser les produits phytosanitaires à base de néonicotinoïdes, l’UNAF a décidé d’envoyer un courrier au Premier Ministre, au Ministre de l’agriculture et au Ministre de l’écologie afin de s’assurer du maintien de l’interdiction de ces produits phytosanitaires. Il existe, en effet, des alternatives moins dangereuses pour l’environnement, la biodiversité, les abeilles et les pollinisateurs en général.

:arrow:   LETTRE OUVERTE : Maintien de l’interdiction des produits phytosanitaires à base de néonicotinoïdes