:arrow:   Mise en garde sur le taux d’humidité du miel constaté trop élevé

Plusieurs apiculteurs du Massif Central ont constaté un taux d’humidité supérieur à 20% dans les miels de montagne et cela même sur des miels operculés.

Pour rappel, la législation impose que le taux d’humidité des miels soit inférieur à 20% (sauf pour le miel de callune : 23%). Cependant, le risque de fermentation est accru dès que le taux d’humidité atteint les 18,5%.

Nous vous conseillons donc de vérifier le taux d’humidité du miel dans vos hausses avant extraction, ou dans les derniers miels que vous avez extraits. Attention, pensez à étalonner vos réfractomètres en suivant les instructions du fabricant.

 :arrow:   Défaut de stocks

Nos adhérents sont informés que nos fournisseurs ne sont pas en mesure de nous livrer les articles ci-après pour le 2 septembre :    Sirop Apistar 14 kgs  et pot verre de 250 g

Dès que l’approvisionnement sera réalisé, une information sera publiée avec l’organisation éventuelle d’une distribution avant le 2 octobre.