Avant le 20 juillet prochain, participez à la consultation publique sur le projet d’ « arrêté abeilles » !
car, en l’état, le texte proposé serait contraire à l’objectif visé.

https://www.vie-publique.fr/consultations/280568-projet-arrete-protection-des-abeilles-exposition-produits-phyto

Les arguments  à faire valoir :

  • pour les pesticides bénéficiant d’une dérogation d’usage sur les cultures en fleurs, le texte prévoit d’autoriser les traitements « 2 heures avant le coucher du soleil » sans qu’aucune condition particulière ne permette de réduire le risque d’exposition des abeilles et autres pollinisateurs.  Si cette autorisation – contraire  à l’avis de l’Anses – est maintenue, deux conditions indispensables doivent être ajoutées : la température maximale ne doit pas excéder 12° et l’absence d’abeilles et autres pollinisateurs. Ces 2 notions doivent être mentionnées sur l’étiquetage des pesticides.
  • la révision des insecticides et acaricides bénéficiant d’une dérogation doit être systématique dès lors que celle-ci a été octroyée à partir de tests insuffisants,
  • les délais de saisie de l’Anses pour examen des nouveaux produits concernés par cet arrêté sont trop longs (jusqu’à 4 ans !),
  • la définition des zones de butinage ne présente aucune amélioration pour la protection des pollinisateurs par rapport à la réglementation précédente.

Merci pour votre participation !

Le Conseil d’administration